bar rayé

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Opération Renaissance : à la rescousse de la biodiversité du Fleuve Saint-Laurent en réintroduisant le bar rayé

L’Opération Renaissance, le projet de réintroduction du bar rayé dans le fleuve Saint‑Laurent issu d’une collaboration entre le ministère des Forêts, de la Faune et de Parcs et de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, est un des projets fauniques les plus ambitieux à avoir été réalisés au Québec. Cette initiative démontre l’importance pour les pêcheurs sportifs de participer à la sauvegarde de la biodiversité de cet immense cours d’eau. Principalement réalisée dans le but de voir le retour de la pêche sportive au bar, l’Opération Renaissance relancera une activité économique importante pour les communautés bordant le fleuve et aura contribué à redonner une plus grande accessibilité au fleuve Saint-Laurent.

Le bar rayé est un poisson que l’on retrouvait en abondance dans le fleuve Saint-Laurent, du lac Saint-Pierre à Kamouraska, au début du XXe siècle. Sa chair blanche et délicieuse était particulièrement convoitée par les pêcheurs commerciaux, alors que sa grande combativité faisait le bonheur des pêcheurs sportifs. Dès 1955, la population de bars rayés a commencé à chuter. À partir de ce moment, les captures se sont raréfiées pour finalement disparaître complètement des pêcheries commerciales en 1965, puis de la pêche sportive peu de temps après.

Cette disparition, la seule qui se soit produite pour une espèce de poisson dans le Saint-Laurent, a été attribuée à un concours exceptionnel de circonstances. Le biologiste Jean Robitaille a émis l’hypothèse que le dragage d’un tronçon nommé « traverse du nord de l’île d’Orléans », a contribué au phénomène en concentrant la population de bars dans un secteur où ils ont subi une surexploitation par les pêches commerciale et sportive.

Vers la fin des années 1990, constatant que la santé du fleuve s’était améliorée et que les facteurs ayant causé la disparition du bar pouvaient être contrôlés, on a commencé à réfléchir à l’idée d’y réintroduire le bar rayé. Cette idée a fait son chemin et un plan d’action a été élaboré, comprenant des rencontres d’information auprès des communautés riveraines ainsi qu’un plan d’ensemencement.

Finalement, entre 2002 et 2013, quelque 34 millions de larves, 17 000 juvéniles et environ 3 500 bars adultes ont été libérés dans le fleuve. Et c’est à partir de ces poissons que la population actuelle s’est reconstituée. Présentement, quelques sites de reproduction ont été identifiés et des prises accidentelles sont couramment faites par les pêcheurs sportifs qui fréquentent le fleuve à la recherche d’autres espèces. Malheureusement, il est présentement toujours interdit de pêcher le bar du Saint-Laurent. Mais la pêche sportive est attendue de tous et nul doute que son retour marquera l’histoire du fleuve et sera une nouvelle raison de se rapprocher de ce majestueux cours d’eau.

Pour ceux qui aimeraient se mesurer au bar rayé, il est à noter qu’il peut être pêché du côté de la Gaspésie (partie de la zone 21) et que les modalités proposées pour la saison qui vient impliquent l’agrandissement de la zone de pêche jusqu’à Mont-Joli du côté de la Gaspésie et jusqu’à Forestville sur la Côte-nord. L’annonce de toutes les modalités pour la saison 2018 sera faite très prochainement par le MFFP.

Parlant de pêche sportive…

Le fleuve Saint-Laurent est un écosystème très riche dans lequel vivent de nombreuses espèces de poissons. Plusieurs de ces espèces sont d’un grand intérêt pour les pêcheurs sportifs : dorés, brochets, carpes, barbues de rivière et de nombreuses autres peuvent y être capturées. Pour ce faire, il est possible d’utiliser les quais publics et autres structures d’accès qui se trouvent le long de ses berges. Pour vous aider à les localiser, visitez www.allonspecher.com. Vous y trouverez toutes les informations utiles à cette fin, que vous vouliez pêcher à gué ou utiliser votre embarcation.

Vous ne possédez pas d’embarcation, ni même d’équipements de pêche ? Ce n’est pas un problème. Vous pouvez faire affaire avec un guide de pêche professionnel qui s’occupera de tout, y compris de vous faire vivre une journée mémorable marquée par des prises de qualité. La pêche dans le cadre exceptionnel du Saint-Laurent vous ravira !

FCPlogo

870, avenue de Salaberry, bureau 105
Québec, Québec, G1R 2T9

  418-648-8079

  info@strategiessl.qc.ca

  http://www.strategiessl.qc.ca/

   https://www.facebook.com/strategiessl/

  https://twitter.com/strategiessl