Jean Soulard, porte-parole de Fourchette bleue

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Beaucoup de poissons et de fruits de mer retrouvés dans les assiettes des québécois sont importés de Chine, de Thaïlande, du Chili et du Pérou. Pourquoi? Est-ce parce que le Saint-Laurent est vide et qu’on n’y pêche plus? Au contraire, le Saint-Laurent regorge d’espèces succulentes qui possèdent un immense potentiel de commercialisation, mais qui sont, pour la plupart, méconnues des consommateurs. En raison de cette méconnaissance et de la loi de l’offre et de la demande, plusieurs de nos ressources sont exportées vers l’Asie et les États-Unis. Le Québec vend donc à l’étranger ses poissons et fruits de mer de bonne qualité et importe de grandes quantités de poissons exotiques et de moindre qualité, souvent d’élevage, tels que le tilapia, le pangasius et la crevette tigrée.

Pour contrer cette tendance et remettre les poissons du Québec sur la table des québécois, Exploramer, un centre scientifique situé en Gaspésie et dont la mission est de sensibiliser la population à la préservation et à la reconnaissance du milieu marin dans le Saint-Laurent, a mis sur pied la certification Fourchette bleue. Avec Fourchette bleue, Exploramer prône la saine gestion des ressources marines en valorisant les espèces comestibles issues du Saint-Laurent : 1) dont les stocks sont en bons états, 2) qui sont pêchés ou cultivées de façon responsable et 3) qui sont encore méconnues des québécois.
Fourchette bleue, la seule initiative de ce genre à être dédiée au Saint-Laurent, publie annuellement une liste d’une quarantaine d’espèces qui viennent bonifier les assiettes des consommateurs avides de découvertes culinaires, de saine nutrition et de produits locaux. Cette liste facilite les choix des québécois en matière de consommation de produits marins responsables.

Toujours dans l’optique de promouvoir les produits marins d’ici, Fourchette bleue certifie également les restaurateurs et les poissonneries qui ont à cœur le développement durable du Saint-Laurent et qui désirent faire découvrir à leurs clientèles les différentes saveurs que renferme le Saint-Laurent. Pour connaitre les établissements certifiés, consultez le www.exploramer.qc.ca.

En diversifiant notre consommation de produits marins, nos pêcheurs pourront diversifier leurs prises et ainsi, la pression de pêche sur les espèces en difficulté sera réduite. Donc, plutôt que de limiter sa consommation de poisson au saumon et à la morue, les familles du Québec pourront, petit à petit, commencer à se réapproprier les poissons et fruits de mer d’ici et cuisiner des laminaires, des oursins verts, du phoque, du flétan du Groenland, etc.

870, avenue de Salaberry, bureau 105
Québec, Québec, G1R 2T9

  418-648-8079

  info@strategiessl.qc.ca

  http://www.strategiessl.qc.ca/

   https://www.facebook.com/strategiessl/

  https://twitter.com/strategiessl